Other official information and services: www.belgium.be

View this press releases in EN NL FR

Une place pour la protection sociale dans l’Agenda de l’Après 2015 de l’ONU

You are showing this pressrelease in another language.

By Evelien De Vos

En 2015, l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), qui a officiellement commencé en 2000, sera atteinte. Depuis la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), qui a eu lieu en 2012, le Système des Nations Unies s’emploie à définir un Agenda de l’après 2015, qui sera lancé officiellement lors d’un Sommet en septembre 2015. La protection sociale est apparue non seulement comme un facteur de réussite pour engranger des progrès dans la poursuite de nombreux OMD, mais également comme une priorité essentielle lors de divers forums consacrés à l’Agenda de l’Après 2015. La protection sociale pour tous est un droit reconnu dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. Dans ce contexte, le Service Public Fédéral (SPF) Sécurité sociale organise, en collaboration avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et le Service Public Fédéral (SPF) Affaires étrangères, Commerce extérieur et  Coopération au Développement, une conférence d’un jour sur le thème « Protection sociale dans l’Agenda de l’Après 2015 de l’ONU ». Cette conférence a lieu le 27 avril 2015 à Bruxelles.

Des OMD à l’Agenda de l’Après 2015

Les huit objectifs globaux de l’Agenda des OMD en matière de réduction de la pauvreté, d’éducation, d’égalité de genre, de mortalité infantile, de santé maternelle, de VIH/SIDA et d’autres maladies transmissibles, d’environnement durable et de partenariat mondial pour le développement ont aidé à transformer la vie des gens. D’importants progrès ont été accomplis par rapport à tous les objectifs et certaines cibles ont été atteintes. Toutefois, l’Agenda des OMD a également clairement montré que certaines lacunes n’ont pas été prises en compte et que de plus grands efforts sont requis.

L’Agenda de l’Après 2015 doit être intégré et inclure les dimensions sociales, économiques, environnementales ainsi que celles relatives au développement. Il faut agir maintenant : 2015 est une année charnière. Dès à présent, nous devons déterminer ensemble les prochaines étapes et les prochains objectifs.

La protection sociale au cœur des discussions

Ces deux dernières années, la protection sociale et son rôle multidimensionnel  sont apparus non seulement comme un facteur de réussite pour engranger des progrès dans la poursuite de nombreux OMD, mais également comme une priorité essentielle lors de divers forums consacrés à l’Agenda de l’Après 2015. Le défi est immense. Actuellement, trois quarts de la population mondiale ne bénéficient toujours pas d’une protection sociale suffisante.

Même dans les pays pauvres, la sécurité sociale est importante. Assurer des revenus de base modestes permet de briser le cycle de la pauvreté. C’est précisément ce que nous entendons réaliser avec l’exercice de l’Après 2015.

La protection sociale joue un rôle essentiel dans de nombreux domaines : lutte contre la pauvreté et les inégalités, stabilité macroéconomique, accroissement de la résilience face aux changements climatiques, paix et sécurité, santé, égalité de genre, … L’objectif ultime doit être de garantir à chaque citoyen le bénéfice d’un socle de protection sociale et de mettre progressivement sur pied une protection sociale intégrale tout au long de la vie afin d’offrir une sécurité contre ses divers aléas (vieillissement, maladie, invalidité, …).

Une Conférence de haut niveau pour un apprentissage mutuel

Cette Conférence réunit plus de 300 personnes provenant de pays développés et en développement, des experts académiques, des partenaires sociaux, la société civile et des organisations nationales et internationales. Ces acteurs vont examiner ensemble l’importance du rôle que la protection sociale peut jouer en tant que telle dans l’Agenda, et aussi plus spécifiquement par rapport à d’autres objectifs de l’Agenda de l’Après 2015 de l’ONU, ainsi que la manière dont la protection sociale pourrait être mise en œuvre dans et par l’Agenda.

Maggie De Block, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, ouvrira la Conférence. Guy Ryder, Directeur général de l’Organisation Internationale du Travail, Helen Clark, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement, et Alexander De Croo, Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au Développement, de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, participeront à une table ronde de haut niveau dans le courant de l’après-midi.

Plus d’informations sur les débats de la conférence sur twitter: #post2015 et @SPFSecu.

Pour obtenir de plus amples informations :

Els Cleemput | porte-parole de la Ministre Maggie De Block
+32 475 29 28 77 | els.cleemput@minsoc.fed.be | @Maggie_DeBlock

Tom Meulenbergs| porte-parole du Vice-Premier Ministre Alexander De Croo
+32 473 73 33 12| tom.meulenbergs@decroo.fed.be  | @alexanderdecroo

Barbara de Clippel | porte-parole du SPF Sécurité sociale
+32 473 13 13 29 | press@minsoc.fed.be | @fodsz @spfsecu

Source

Logo of 'Social Security FPS' Social Security FPS
Administrative Centre Botanique - Finance Tower
Boulevard du Jardin botanique 50/100
1000 Brussels
Belgium
+32 2 528 60 11
http://www.socialsecurity.fgov.be

Contact

Evelien De Vos

Boulevard du Jardin botanique 50, 1000 Brussels, Belgium
+32 473 13 13 29
Download Vcard